Le risque TMD à Joinville  

Le transport de matières dangereuses (TMD) représente un risque notable, étant donné l’importance des axes de transport entourant la ville.



Une matière dangereuse est une substance qui, par ses propriétés physiques ou chimiques, ou bien par la nature des réactions qu’elle est susceptible de mettre en œuvre, peut présenter un danger grave pour l’homme, les biens ou l’environnement. Elle peut être inflammable, toxique, explosive, corrosive ou radioactive.

Le transport de matières dangereuses (TMD) concerne essentiellement les voies routières (2/3 du trafic en tonnes kilomètre) et ferroviaires (1/3 du trafic) ; la voie d’eau (maritime et les réseaux de canalisation) et la voie aérienne participent à moins de 5 % du trafic. Sur la route, le développement des infrastructures de transports, l’augmentation de la vitesse, de la capacité de transport et du trafic multiplient les risques d’accidents. Aux conséquences habituelles des accidents de transports, peuvent venir se surajouter les effets du produit transporté. Alors, l’accident de TMD combine un effet primaire, immédiatement ressenti (incendie, explosion, déversement) et des effets secondaires (propagation aérienne de vapeurs toxiques, pollutions des eaux ou des sols).

Les routes

Joinville est traversée par deux autoroutes radiales (A4 et A86) et 9 routes nationales. Sur ces dernières, le trafic est dense notamment dans les zones fortement urbanisées et à haute concentration d’activité. Sur ces infrastructures, le TMD est réglementé suivant la nature des produits transportés et le jour où le transport a lieu. Les TMD ont une interdiction formelle d’emprunter les tunnels. Ce sont surtout les hydrocarbures et les produits chimiques utilisés pour le traitement des films cinématographiques qui transitent par la commune.

Le réseau fluvial

Le tronçon de la Marne qui passe par Joinville n’est pas concerné par le transit de matière dangereuse.

Les canalisations

Sur la commune, le seul produit acheminé par canalisation présentant un risque est le gaz naturel. L’acheminement du gaz naturel jusqu’au consommateur, transite successivement par deux types de réseaux : Le réseau de transport permet d’acheminer d’importantes quantités de gaz naturel sur de grandes distances. Le réseau de distribution achemine sur de courtes distances le gaz vers les consommateurs (sous une pression de quelques millibars à quelques bars). Seul le réseau de transport constitue un risque majeur ; sur son parcours, il convient d’informer les populations situées dans la "zone d’évacuation des bâtiments".