Déchets à risques infectieux : jamais dans le bac tri !  

De plus en plus de seringues se retrouvent dans les bacs de collecte sélective. Or ces instruments de soins, au même titre que les aiguilles, cathéters, lancettes...ne se recyclent pas. Pire, ils peuvent blesser ou infecter celles et ceux qui trient manuellement les déchets recyclables.



De plus en plus de seringues se retrouvent dans les bacs de collecte sélective. Or ces instruments de soins, au même titre que les aiguilles, cathéters, lancettes...ne se recyclent pas. Pire, ils peuvent blesser ou infecter celles et ceux qui trient manuellement les déchets recyclables.

Appelés "Dasri (déchets d’activités de soins à risques infectieux) perforants", ces déchets font l’objet d’une filière spécifique. Alors, ne les jetez pas n’importe où et adoptez les bons gestes : . Stockez vos aiguilles et seringues dans la "boite à aiguilles" fournie gratuitement en pharmacie, si vous êtes un patient en auto-traitement. Une fois pleine, rapportez-la dans l’un des points de collecte mis en place dans le cadre de al filière DASTRI (à localiser sur www.dastri.fr) . N’hésitez pas à rappeler aux professionnels de santé intervenant à votre domicile (médecin, infirmière, vétérinaire...) qu’ils sont responsables de l’élimination des DASRI perforants générés à cette occasion et qu’ils doivent les reprendre. . Dans tous les cas, ne jetez jamais ces déchets dans le bac bleu des recyclables !