Le CCAS devient la Maison des Solidarités et de l’Emploi  

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) a largement dépassé le statut d’organisme d’aide sociale ou d’assistance pour devenir le centre d’une véritable action sociale locale, diverse et adaptée, un interlocuteur de proximité reconnu. Le CCAS de Joinville devient la Maison des solidarités et de l’emploi avec des missions étendues. Elle accueillera le public au sein de la résidence Hippolyte Pinson à partir du mois d’août.



Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) a largement dépassé le statut d’organisme d’aide sociale ou d’assistance pour devenir le centre d’une véritable action sociale locale, diverse et adaptée, un interlocuteur de proximité reconnu. Le CCAS de Joinville devient la Maison des solidarités et de l’emploi avec des missions étendues. Elle accueillera le public au sein de la résidence Hippolyte Pinson à partir du mois d’août.

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) offre, dans le cadre de ses missions transversales, un accueil adapté, une écoute, de l’information, l’orientation ainsi que la possibilité d’un accompagnement social global pour toute personne en situation de détresse et/ou de précarité.

Il décline ses actions selon trois domaines d’intervention majeurs :
-  le pôle administratif instruit les aides sociales légales (RSA, MDPH, AME) et facultatives (aide aux incidents de la vie, bons d’alimentation...) ;

-  le pôle Solidarités-Emploi intervient au travers notamment de son action en matière de suivi et d’orientation des demandeurs d’emploi, des bénéficiaires du RSA ainsi que son action auprès des sans-abri ;

-  le pôle Séniors assure la Gestion des Résidences pour personnes âgées dont elle a la charge. Il répond également aux besoins d’information, d’accompagnement social (santé, juridique, budget, ..) et de coordination de l’offre médico-sociale envers les personnes âgées sur le territoire.

Le CCAS a cependant largement dépassé le statut d’organisme d’aide sociale ou d’assistance pour devenir le centre d’une véritable action sociale locale, diverse et adaptée, un interlocuteur de proximité reconnu. C’est parce qu’il fallait doter le CCAS de nouveaux locaux et de moyens adaptés que La Maison des Solidarités et de l’Emploi (MSE) en reprend les missions et accueillera le public au pied de la résidence Hippolyte Pinson, près de La Poste, à partir du mois d’août.

La ville a été réactive face à l’augmentation du nombre de demandeurs et du montant des aides demandées en déployant un dispositif adapté en vue de favoriser l’autonomie et l’insertion de chacun. L’accroissement de la fréquentation et des demandes faites au CCAS de Joinville a permis de mieux comprendre l’intensification et l’enlisement de la précarité, plus particulièrement des familles monoparentales et des personnes isolées. Les nouvelles demandes sont déclenchées par des difficultés à assumer les besoins de première nécessité (besoins alimentaires, paiement du loyer, paiement des frais de scolarité...) Des besoins essentiels (comme les soins, qui subissent une forte dégradation d’offre disponible) ou des services (comme l’accueil périscolaire des enfants) se retrouvent ainsi reportés et les ménages en difficulté y renoncent de plus en plus. L’accentuation de la précarité des ménages sur la commune, en lien avec la forte augmentation des demandes d’interventions sociales, ont mis en exergue la nécessité de développer les fonctions du CCAS et de ses savoir-faire. C’est pour mieux répondre aux besoins de la population, dans un cadre propice à la préservation de la confidentialité des personnes et des dossiers que la MDSE ouvrira ses portes au début du mois d’août, au pied de la résidence Hippolyte Pinson.

Au cours de l’année 2013 le personnel du CCAS a reçu 2 559 personnes. La MDSE, répondra aux besoins croissants de la population. Pour cela, l’équipe se professionnalise en accueillant un pool d’assistantes sociales, de travailleurs sociaux et de conseillères en économie sociale et familiale. Le personnel de la ville fournit un travail de fourmi, discret, mais intense, pour venir en aide aux personnes en difficulté et/ou en situation de précarité.

L’accompagnement des demandeurs d’emploi
La MDSE accompagne trois grands profils : les 16/25 ans, les personnes à la recherche d’un emploi, et les bénéficiaires du RSA. Chaque spécificité nécessite de faire appel à des partenaires privilégiés, tout en prenant en considération les difficultés socio-économiques des demandeurs. En 2013, 279 demandeurs d’emploi ont pu bénéficier d’un entretien individuel avec la Coordinatrice Emploi Insertion. Le CCAS n’a pas pour objectif de se substituer à Pôle Emploi, mais bien d’assurer une orientation efficace vers la structure à même de gérer la situation du demandeur d’emploi. Afin de bien les orienter, A cet effet, le réseau partenarial a été renforcé avec la Mission Locale et la Maison de l’Emploi, ainsi qu’avec Pôle Emploi. La Ville propose d’autre part des ateliers relooking, atelier estime de soi, cravate solidaire (partenariat) pour favoriser la réinsertion professionnelle.

Le suivi des personnes sans domicile fixe : maraudes et centre d’hébergement d’urgence
Le CCAS de Joinville-le-Pont s’est engagé, depuis 1993, à son initiative et sous sa responsabilité, à mettre en œuvre, en cohérence avec les grandes orientations de politique publique, une cellule de veille sociale hivernale (Maraude) et d’hébergement (CHU). En partenariat étroit avec la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement, et du Logement (DRIHL), le CCAS s’implique dans l’action sociale de proximité.

Le Centre d’Hébergement d’Urgence
La trêve hivernale marque chaque année l’ouverture d’une cellule d’urgence au sein du gymnase Lecuirot, afin d’héberger en urgence 7 hommes SDF isolés 7j/7, orientés par le 115, avec un taux d’occupation de 100 %.

Pôle Séniors
Ce Pôle répond au besoin d’information, d’accompagnement social (santé, juridique, budget...) et de coordination de l’offre médico-sociale envers les personnes âgées sur le territoire. L’approche individualisée se fait en parallèle du développement d’actions d’animation, de stimulation et de mobilisation axées sur la lutte contre l’isolement et sur l’intergénérationnalité.